Ass

Dominatrices et soumises inattendues. Chapitre 31 l’échec de Maeva.

Extrait ; » Les garçons font coucher les femmes sur le ventre sur le lit et leur fourrent un plug annal vibrant à télécommande de bonne taille. Ça ne présage rien de bon….Les garçons installent un plateau identique à Gisèle. Ils expliquent aux filles que pour charger le plateau elles devront se débrouiller ensembles. Et il mime le geste de remplir un plateau avec les mains dans le dos… »

Maëva a fait transformer une pièce au sous-sol de sa maison en donjon. Elle a donné comme explication la vengeance qu’elle voulait obtenir sur martine et elle est arrivée à ses fins.

Mais le but principal de ce donjon c’était de soumettre petit à petit son mari Laurent.

Afin d’y aller progressivement elle lui a proposé de jouer ensembles en tenant le rôle du dominant chacun son tour.

Laurent à qui les quelque jours passés à dresser martine ont laissé un souvenir génial n’est pas contre et entre complétement dans le jeu.

Ils commencent ainsi un innocent jeu de bondage et domination au début très soft puis de plus en plus hard.

Maëva a sa grande surprise aime autant être dominée que le contraire.

Laurent est particulièrement ingénieux et elle finit toujours les séances ou elle est dominée en feu après des orgasmes mémorables.

Maintenant contrairement au plan initial de Maeva c’est presque toujours elle qui est dominée. Mais elle kiffe trop ça pour imposer plus d’équilibre.

Deux mois plus tard elle doit l’admettre. C’est toujours elle qui subit. Et elle voit que Laurent prend particulièrement son pied.

Elle décide de prendre sur elle et de renverser la vapeur.

Elle prévient Laurent qu’elle veut reprendre un peu la main et cesser pendant quelque temps d’être la soumise.

Il réfléchit et accepte à la condition qu’il joue encore une fois le rôle de dominant avant d’échanger.

Elle accepte.

Laurent commence par l’attacher dans le donjon.

En quelques minutes elle se retrouve debout, les jambes écartées au maximum par une barre d’écartement, les bras liés dans le dos et accrochée à une poulie au plafond ce qui la force à se pencher en avant.

Elle a le torse à l’horizontale.

Il lui met un écarteur de mâchoire et un masque aveuglant.

C’est classique et elle trouve qu’il n’a pas fait preuve d’imagination.

Mais elle n’est pas au bout des surprises qu’il a concoctées.

Il lui annonce qu’offerte comme elle est, il serait dommage de ne pas en faire profiter un ami.

Elle pense qu’il plaisante mais ça la chauffe quand même au fond d’elle-même.

Puis un sexe dressé se présente à sa bouche et force sans difficulté l’entrée, l’écarteur obligeant Maeva à garder la bouche béante.

Elle fait de son mieux pour faire une bonne fellation en imaginant qu’il s’agit d’un étranger.

Une paire de mains attrape sa croupe.

Et aussitôt elle sent une queue pénétrer sa chatte en force et alors qu’une autre paire de mains lui attrape les seins.

Ce coup-ci c’est sur Laurent n’est pas seul.

Elle panique un peu.

Elle ne peut rien voir et le deuxième homme ne dit pas un mot.

Ils la besognent puissamment et elle s’abandonne à la jouissance en se demandant qui ça peut bien être.

Après qu’ils se soient répandus en elle ils ne la détachent pas. Elle sent qu’ils quittent la pièce.

Plus tard alors que les crampes commencent à la travailler elle entend des bruits de pas. Lurent lui annonce qu’un bon whisky remet en forme et que son compagnon en redemande.

Elle est de nouveau prise en sandwich. Une légère différence d’odeur lui fait comprendre qu’ils ont échangé les places.

Quand Laurent la détache enfin il est seul.

Elle demande avec une colère feinte qui était la deuxième personne il lui répond qu’il fera partie de invités à la soirée poker prévu à la maison ce soir-là.

Il ajoute que si elle ne le reconnait pas la prochaine fois il y aura plus de monde.

Ça l’affole et en même temps ça l’excite profondément.

Etre prise par un inconnu l’a déjà beaucoup allumée mais par plusieurs elle a du mal à l’imaginer.

Ce soir elle est l’hôtesse des quatre amis de Laurent qui sont venus jouer.

Elle cherche dans les attitudes ou regards celui qui l’a embroché plus tôt dans la journée mais ils ont tous l’air de la regarder avec un œil égrillard et elle les imagine tous en train de la posséder.

Une fois les invités partis Laurent demande à Maeva si elle a reconnu son amant inconnu.

Elle répond par la négative.

Il lui dit alors que le lendemain elle devra repasser par la case donjon pour essayer de faire un effort pour reconnaitre le prochain invité.

Elle veut refuser mais l’excitation et toujours là et elle accepte le challenge.

Le lendemain elle est dans la même position et Laurent lui annonce qu’ils ont de la visite.

Elle attend avec impatience et est vite comblée.

Une bite dans la bouche et une dans le cul.

Elle kiffe quand elle entend la voix de Laurent qui vient de l’autre bout de la pièce.

Je gaziantep bayan escort ilanları vous avais bien dit qu’elle était docile et qu’elle était fait pour s’enfourner plusieurs queues en même temps.

Maeva a un sursaut ils sont au moins deux en plus de Laurent.

Elle veut ruer mais elle ne peut pas bouger et fini par se laisser fourrer.

Tant qu’à faire autant profiter de ses bonnes queues.

Lorsque Laurent vient enfin la détacher elle est incapable de mettre des noms sur les queues avec qui elle a fait connaissance.

Il lui dit alors qu’elle aura un gage pour la prochaine soirée poker.

Elle est interdite. Qu’à t-il inventé. En même temps elle est impatiente d’être à cette soirée.

Le jour arrive et Laurent lui dit d’aller se mettre en tenue pour accueillir ses invités.

Elle est étonnée car elle est déjà correctement habillée. Il lui précise que sa tenue est sur le lit.

Curieuse elle va voir la tenue sur le lit.

Il s’agit d’une tenue de soubrette très sexy en bas une mini jupette avec un tablier riquiqui et en haut une espèce de body avec balconnets qui soutient le bas de seins tout en laissant ceux-ci visibles.

Un porte jarretelles et des bas assortis et enfin une petite coiffe mignonne.

Elle ne trouve pas de sous-vêtements.

Par défi elle met la tenue et va voir Laurent en lui disant qu’il manque les sous-vêtements.

Heureusement elle en a qui iront bien avec la tenue et elle lui dit que cette tenue doit plutôt être réservée à des jeux entre eux deux.

Il l’attire vers lui et lui dit de se retourner.

Elle le fait volontiers pour montrer ses belles fesses.

Il en profite pour lui passer les menottes dans le dos.

Elle se retourne étonnée mais il lui dit qu’elle n’a pas besoin de sous-vêtements car ses amis connaissent tous son intimité profondément.

Elle est interloquée et veut râler.

Il lui insère de force un bâillon boule dans la bouche la réduisant au silence.

Elle est à la fois en colère et à la fois complétement émoustillée.

Il lui montre alors un plateau de service.

Ce plateau dispose d’une espèce de sangle qui sert à ceinturer le plateau sur la taille et une chainette qui passée autour du cou de Maëva relie les deux coté du plateau gardant celui-ci horizontal.

Tu pourras nous servir les rafraichissements comme ça lui dit-il.

Elle commence à se poser des questions.

Il a vraiment l’air sérieux.

Pourtant elle ne veut pas être exhibée ainsi devant les amis de poker de Laurent elle en connait certains mais deux d’entre eux lui sont complétement inconnus.

Comment pourraient-ils avoir participé aux jeux sexuels de Laurent et Maëva.

La sonnerie de l’entrée retentit.

Laurent va ouvrir et revient dans la chambre avec son ami Maurice et sa femme Gisèle.

Maeva ne sait pas ou se mettre elle est exposée plus que nue devant ce couple d’ami.

Puis elle remarque que Gisèle est enveloppée dans un grand manteau qui la couvre des pieds au cou.

Maurice enlève alors le manteau et elle constate que Gisèle porte la même tenue qu’elle en dehors du bâillon.

Elles sont magnifiques déclare Maurice en mettant les deux jeunes femmes l’une à côté de l’autre.

Gisèle est un peu plus potelée que Maëva mais elle possède des fesses magnifiques et se poitrine opulente couleur de lait doit donner beaucoup de plaisir à son homme.

Bon il ne nous reste plus beaucoup de temps dit Laurent.

Gisèle n’a pas desserré la bouche mais fait un petit sourire contrit à Maëva.

Elles sont dans la même galère.

Les garçons font coucher les femmes sur le ventre sur le lit et leur fourrent un plug annal vibrant à télécommande de bonne taille.

Ça ne présage rien de bon.

Ils les relèvent et leur mettent un écarteur de bouche après avoir ôté le bâillon de Maëva.

Elle n’ose pas râler devant giselle qui a l’air d’accepter son sort.

Quand on aura besoin de quelques choses on vous appellera comme ça dit Maurice en actionnant les télécommandes.

Le plug s’ébranle et Maëva ressent de puissantes vibrations dans le bas ventre.

Oups ça risque d’être dur car en quelques secondes les vibrations font monter une grosse chaleur du tréfonds de Maëva.

Elle voit la tête de Gisèle et se dit qu’elle aussi est sensible aux vibrations.

Les garçons installent un plateau identique à Gisèle.

Ils expliquent aux filles que pour charger le plateau elles devront se débrouiller ensembles.

Et il mime le geste de remplir un plateau avec les mains dans le dos.

La sonnette retentit. Les garçons emmènent les filles dans la cuisine et vont ouvrir la porte d’entrée.

Laurent installe les trois autres participants dans le salon ou une table de jeu les attend.

Ils tirent au sort les places et s’installent tranquillement.

Le jeu peut commencer.

Après quelques minutes Laurent demande aux invités s’ils veulent boire ou manger quelque chose.

Tout le gaziantep bayan eskort monde est d’accord pour une coupe de champagne.

Laurent et Maurice montrent leurs télécommandes aux autres et les actionnent.

Maeva et Gisèle qui se regardent un peu apeurées ressentent soudain simultanément les vibrations.

Elles se regardent et Gisèle fait le premier pas vers la sortie de la cuisine.

Elles entrent dans le salon ou elles font un effet bœuf.

Les loups de Tex Avery seraient jaloux des réactions des convives qui s’en mettent plein les yeux.

Du champagne pour tout le monde ordonne Laurent.

Les filles retournent dans la cuisine et ouvrent le frigo.

Plusieurs bouteilles sont dedans dont deux ouvertes.

Laurent avait prévu le coup.

Elles réussissent en s’aidant mutuellement à remplir de coupes et à les installer sur les plateaux.

Puis elles se dirigent vers le salon.

Elles font de nouveau de l’effet en entrant.

Maeva a du mal à en convenir mais ça l’excite au plus haut point.

Elles font le tour de la table chacune de son côté.

Maurice dit aux invités elles sont à votre disposition vous pouvez toucher.

Au passage de Maëva des mains lui flattent la croupe. Elle en ressent une délicieuse chaleur.

Laurent et Maurice leur montrent chacun un coin de la pièce et elles s’y mettent attendant les nouveaux ordres.

Plusieurs fois elles sont mises à contribution. Elles arrivent même à rire entre elles lorsqu’elles doivent taire des clubs sandwichs à l’aveugle avec les mains dans le dos.

Vers la fin, de la soirée Laurent et Maurice viennent dans la cuisine féliciter les filles pour leur service.

Ils ôtent les plateaux et leurs disent maintenant on va faire un jeu avec tout le monde.

On va décerner le prix de la meilleure suceuse.

Ne nous décevez pas ou la nuit sera pénible.

Gisèle et Maëva se regardent interdites mais elles n’ont pas le temps de réfléchir que déjà Maurice et Laurent les entrainent dans le salon.

Ils les font mettre à quatre pattes et les forcent à passer sous la table.

Là elles peuvent voir que tout le monde s’est débraguetté et que les chibres sont plus ou moins raidis.

Elles se regardent et ont un fou rire.

Il y en a des grosses et de moins grosses des longues et des courtes.

Puis ensemble elles commencent à pomper.

Maeva a les mâchoires douloureuses à force d’être écartées mais elle fait au mieux avec sa langue.

Gisèle semble absorbée par sa tâche.

Soudain Laurent et Maurice ajoutent du piquant en activant les plugs.

Les filles redoublent de travail mais elles sont de temps en temps fauchées par un orgasme.

Enfin elles ont vidé les couilles de tous les garçons car les chibres sont maintenant au repos.

Maëva a l’impression que certains ont remis le couvert pendant qu’elles s’occupaient des autres.

Laurent et Maurice sortent les filles de sous la table et les remmène dans la cuisine après qu’elles aient été déclarées ex aequo.

Ils les libèrent ôtent les écarteurs et les ramènent dans le salon.

Elles ont un petit sourire en voyant l’air heureux des invités.

Ceux-ci les féliciteront pour la magnifique soirée qu’elles leur ont fait passer au moment du départ.

Laurent et Maurice laissent alors les deux filles seules un moment dans la cuisine.

Elles parlent alors du cheminement qu’elles ont pris pour en arriver là et s’aperçoivent que c’est quasiment le même parcours.

Laurent et Maurice avaient dû se concerter pour ça.

Gisèle lui avoue que ça la fait kiffer grave et Maëva ne peut que lui dire qu’il en est de même pour elle.

Gisèle lui dit que la prochaine soirée poker devrait avoir lieu chez elle.

Maeva lui dit qu’elle pourra compter sur elle pour ne pas la laisser seule.

Cette nuit-là Laurent est particulièrement doux avec Maëva.

Elle espère que ce moment de douceur ne durera pas et qu’il trouvera qu’autres challenges pour elle.

Elle a définitivement renoncé à dresser Laurent.

Elle a trouvé bien mieux.

Laurent a décidé de continuer l’éducation sexuelle de Maëva.

Ce jour-là elle attend nue à genoux une nouvelle surprise.

Elle est dos à la porte du donjon dans lequel elle passe de plus en plus de temps.

La porte s’ouvre mais elle n’a pas le droit de se retourner. Elle entend des pas s’approcher.

Elle essaye de compter pour voir s’il y a plusieurs personnes. Une main lui caresse le cou.

Elle frissonne. Quelqu’un passe devant elle et elle reconnait un des amis de Laurent.

La main sur son cou continue à la caresser.

La main est douce et commence à descendre vers ses seins.

Elle soupire d’impatience d’être pétrie.

Elle sent que le propriétaire des mains la contourne elle va voir qui est cet homme aux mains si douces.

A sa grande surprise c’est une femme très jolie et très jeune qui la regarde avec une certaine timidité dans le regard.

L’ami de Laurent se recule gaziantep escort et la femme se met à genoux face à Maëva.

Elle lui embrasse les seins.

Maëva est surprise par la douceur du baiser.

L’ami de Laurent lui fait signe de participer.

Elle caresse la tête de la jeune femme qui frissonne à son contact.

Peu à peu elles se caressent de plus en plus intimement.

L’ami de Laurent impassible observe le manège.

La jeune femme fait relever Maëva et elle qui est restée à genoux embrasse le sexe de Maëva.

Ça ne l’étonnerait pas que ce soit la première fois pour sa voisine.

Petit à petit les deux femmes se Lâchent et finissent par oublier l’homme.

Celui-ci se rappelle à elle en les menottant les mains dans le dos. Elles sont à genoux toutes les deux.

Du bruit se fait entendre et Laurent entre dans la pièce. Il approche des deux femmes qui sont de nouveau à genou et sort son membre qui est bien érigé.

L’une après l’autre elles le sucent.

Laurent se retire et les attire jusqu’au lit et les fait monter sur le lit.

Elles sont à genoux sur le lit attendant qu’il décide quoi faire.

Il prend la jeune femme en levrette et indique à Maëva de se mettre allongée les jambes écartées au niveau du visage de la jeune femme.

Celle-ci embrasse le sexe de Maëva tout en étant fourrée par Laurent.

Puis Laurent les fait inverser les positions.

Maeva n’a pas l’habitude de brouter une femme mais elle est bien excitée par la situation et la jeune femme lui plait.

L’ami de Laurent observe toujours.

Laurent se retire et les mets toutes les deux face à lui pour une fellation alternée.

Il finit par gicler et les deux femmes sont aspergées.

Il leur fait comprendre de se lécher pour avaler les gouttes de sperme. Ce qu’elles font sans déplaisir.

Laurent quitte le lit et les laisse à genou. L’autre homme se déshabille enfin.

Laurent revient avec deux godes ceintures qu’il pose sur Maeva et la jeune femme.

Il donne une paire de menottes à Maeva et lui montre l’homme qui se retourne et présente ses poignets.

Maëva va attacher les poignets de l’homme dans le dos. Il monte sur le lit et se met à genoux.

La jeune femme se penche pour lui faire une fellation.

Pendant ce temps Maëva passe derrière lui et l’embroche avec le gode.

Il est résistant à la fellation et bientôt Maeva et la jeune femme échangent les places.

Elle se retrouve à sucer l’homme pendant que la jeune femme le travaille avec le gode.

Maeva voudrait que ça se conclue et pince les seins de l’homme .

Il réagit aussitôt et son sexe se durci un peu plus dans la bouche de Maëva.

La jeune femme voit l’effet et de son côté elle serre entre les mains les couilles de l’homme.

Ruades.

Ce coup-ci il a l’air de prendre son pied.

Maeva pince plus fort les tétons et la jeune femme presse littéralement les couilles.

L’homme se cabre et décharge dans la bouche de Maëva.

L’homme se retire et Maeva et la jeune femme se retrouvent seules sur le lit.

Je m’appelle Aude dit la jeune femme.

Et moi c’est Maëva répond celle-ci. Très heureuse de te connaitre.

L’intermède avec le couple bizarre n’a pas été totalement cool pour Maëva.

D’autres visites se succèdent. Une d’entre elle est inoubliable pour Maeva.

Laurent l’a attachée au piton situé au plafond elle a les bras tendu vers le haut et doit se tenir sur la pointe des pieds.

Un homme masqué entre dans la pièce.

Elle ne le reconnait pas. Il lui met un bâillon boule. Elle se dit qu’elle ne pourra pas le sucer.

Il prend une petite cravache et se met méticuleusement à la cravacher pas trop fort pour ne pas l’abimer mais les coups sont portés avec suffisamment de puissance pour qu’elle sursaute.

Il la cravache ainsi longtemps s’assurant de ne pas oublier un centimètre carré de son corps.

Au début elle résiste mais peu à peu elle est obligée de crier dans son bâillon et les larmes coulent sur son visage.

Il n’en tient pas cure et continue sa besogne.

Maintenant une douleur brulante couvre tout son corps elle n’en peut plus et se laisse pendre au bout de ses bras n’ayant plus la force de se tenir debout.

Il arrête enfin et la détache elle pleure et se laisse faire il la porte jusqu’au lit ou il la couche. Elle se laisse faire n’ayant plus aucune force.

Il la couche sur le dos et la pénètre vigoureusement.

La douleur fait place à une chaleur qui vient du creux de ses reins. Elle a l’impression qu’elle n’a plus mal et elle se laisse emporter par une jouissance inconnue.

Il se retire après avoir joui mais reste à côté d’elle dans le lit.

Elle est la première surprise en se blottissant contre lui le plus près possible alors qu’il a été son pire bourreau.

Maintenant les soirées poker se multiplient.

La jeune Aude rejoint Gisèle et Maëva et elles servent durant les soirées.

Elles n’ont plus besoin de l’écarteur car elles sont bien soumises.

Lorsqu’elles sont seules en cuisine en attendant qu’on les appelle elles rient entre elles.

Un soir Laurent les surprend à rire et désormais elles sont punies.

Elles passent les soirées à genou dans le salon empalées sur des godes motorisés.

Comme elles sont bâillonnées elles ne peuvent plus se parler.

Il va sans dire que les bâillons sont ôtés pour les fellations qu’elles ne manquent pas de prodiguer.

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir